LE SESSAD TLA



1er Septembre 2008

Ouverture d'un SESSAD TLA à Valence

 

Nous avons eu le plaisir d'annoncer l'ouverture du SESSAD TLA de Valence le 1er septembre 2008.

Cette création est le fruit d'un travail de 3 ans, travail d'une équipe de parents et de professionnels de l'APEDA Drôme avec des partenaires tout aussi motivés : services de pédiatrie du Centre Hospitalier de Valence, Education Nationale, DDASS et enfin l'APAJH Drôme qui a bien voulu se charger de la gestion du SESSAD.

Selon les termes de l'arrêté préfectoral, les enfants bénéficiaires du SESSAD doivent être âgés de 5 à 16 ans, présenter des troubles spécifiques des apprentissages, sévères ou graves, lésionnels ou non lésionnels, sans troubles psychologiques envahissants, sans déficit grave moteur, sensoriel ou intellectuel et être scolarisés à Valence ou sa périphérie dans un rayon de 30 Km.

Pour l'Apeda, une structure de ce type est très vite apparue nécessaire pour la prise en charge des enfants ayant des troubles d'apprentissages sévères ou complexes :     

  • Rééducations multiples en libéral en dehors du temps scolaire et selon la disponibilité des parents avec pour conséquence un emploi du temps chargé et mal adapté
  • Rééducations non remboursées par la sécurité sociale donc pas toujours suivies
  • Absence le plus souvent de coordination entre les différents partenaires


Le SESSAD représente un accompagnement et une prise en charge pluridisciplinaire en milieu scolaire pendant les heures scolaires ou dans ses locaux au moment des congés scolaires pour permettre aux jeunes de se rencontrer et éventuellement bénéficier de rééducation en groupe.
Avec pour avantage:

  • Un diagnostic affiné après bilans pluridisciplinaires médicale et paramédicale
  • Une prise en charge pendant le temps scolaire et sur les lieux de vie de l'enfant.
  • Un prise en charge globale de l'enfant (éducative, psychologique et rééducative) avec projet individuel proposé par l'équipe, discuté et accepté par les enfants et les parents.
  • Un vrai travail de partenariat avec les enseignants grâce à la mise à disposition d'un enseignant ressource de l'Education Nationale.
  • Un accompagnement des parents favorisant de meilleures relations avec leur enfant et un meilleur vécu.
  • Des bilans et concertations réguliers permettant de réajuster les adaptations.


Ce projet initialement prévu pour 60 enfants, accordé pour 30 enfants, concerne seulement 15 enfants pour cette rentrée de septembre 2008.

Nous souhaitons aussi mettre en place dès que possible le reste du dispositif initialement prévu : la mission bilan diagnostic et la mission ressources… mais il faudra trouver des financements mais ceci nous tient vraiment à coeur.